http://www.camprichelieust-hyacinthe.com
"Ma soeur Manon, 46 ans, est déficiente intellectuelle depuis sa naissance. À l'été 2013, elle ira au Camp Richelieu pour la troisième année. Elle demande beaucoup d'attention et on a pu s'organiser, avec l'aide des responsables du camp, pour qu'elle s'intègre plus facilement. Manon pourra à nouveau passer du bon temps au camp, ce qui permettra de donner du répit à tous ceux qui en prennent soin pendant l'année. Merci à ceux et celles qui travaillent au Camp Richelieu chaque année, qui font que nos proches reviennent avec plein de bons souvenirs."
                                                                                                      
 Chantal Fournier
                                                                                                       St-Amable

                                                                              
"Moi j'aime ça aller au camp et retrouver mes ami(e)s, j'ai hâte de faire mes valises pour aller jouer avec des animateurs qui s'occupent de moi. J'aime le manger puis toutes les activités, je dors bien et je suis heureuse pendant que mes parents sont en vacances."

                                                                             
Jacinthe L'Heureux
                                                                              Lac Brome
                                                                              Bénéficiaire

"Notre fille fréquente le Camp Richelieu depuis plus de 20 ans. Vous dire le bien que ça représente dans la vie de Jacinthe et la nôtre est presque difficile à décrire. Si on voulait en trouver une qui prime, ce sont les sourires de bonheur de Jacinthe et de tous ses ami(e)s lorsqu'ils sont tous ensemble à leur arrivée et une certaine tristesse lors de leur départ. De voir toute l'organisation qui travaille sans relâche en arrière plan, on peut comprendre alors pourquoi Jacinthe nous parle du camp presque 6 mois par année tant c'est important dans sa vie. Pour nous, les parents, lorsque Jacinthe est au camp, cela représente nos seules vacances possibles durant l'année afin de nous retrouver en couple et pouvoir sortir librement, sans contrainte. Nous n'avons plus qu'à penser à nous car nous sentons Jacinthe très en sécurité et elle est vraiment heureuse parmi ses ami(e)s et avec toutes les nombreuses activités du Camp Richelieu. Elle se sent chez elle et heureuse ; pour nous, c'est le plus important."

                                                                             Louise L'Heureux
                                                                             Mère de Jacinthe
                                                                             Lac Brome


"Je suis toujours content de retrouver mes amis au camp et j'aime les moniteurs qui me donnent de petites responsabilités pour me faire plaisir. J'ai hâte de retourner au camp."

                                                                             Roland Beauregard
                                                                             St-Hyacinthe
                                                                             Bénérificiaire

"Le Camp Richelieu est un endroit bien installé, où l'accueil est chaleureux et où les campeurs mangent bien. De plus, les moniteurs sont très patients et gentils avec les bénéficiaires et ils respectent notre demande de confier de petites responsabilités à Roland afin qu'il se sente comme à la maison. Bref, c'est un endroit de confiance qui nous permet de vivre deux semaines de répit sans inquiétude."

                                                                             Estelle Joyal
                                                                             Famille d'accueil de Roland
                                                                             St-Hyacinthe

"La vie avec une personne en déficience intellectuelle se résume aux mots suivants : amour, énergie, courage, patience. Les organismes comme le Camp Richelieu de St-Hyacinthe deviennent très importants dans notre vie. Le fait d'envoyer notre enfant en camp de vacances, deux semaines par année, dans un endroit sécuritaire, avec des personnes en qui on a une grande confiance, ça nous permet de refaire nos énergies et de donner toute notre attention à nos autres enfants. On peut, en quelque sorte, vivre au rythme d'une famille normale pendant ce court moment."
                                                                             Anny Bolduc
                                                                             Maman d'une bénéficiaire
                                                                             Otterburn Park
monfolio.ca