http://www.camprichelieust-hyacinthe.com

Voici quelques données importantes sur la vie de cet organisme à but non lucratif :

En 1959,

un organisme visant à améliorer la vie de jeunes personnes vivant une déficience intellectuelle voit le jour : Le Service Diocésain de l'Enfance Handicapée. Plus tard, la Commission Scolaire de Saint-Hyacinthe ouvre des classes pour offrir à cette clientèle des soins spécialisés.

En 1962,

les séjours de vacances estivales dans un camp spécialisé débutent et le Club Richelieu de Saint-Hyacinthe s'implique auprès de cette clientèle.

En 1965,

l'organisme acquiert un emplacement à la Pointe-aux-Fources de St-Damase et l'endroit est alors baptisé "Camp Richelieu de Saint-Hyacinthe", soulignant l'implication du Club Richelieu de Saint-Hyacinthe.

Au fil des ans, des chalets sont érigés, une piscine est installée et le site s'embellit. La direction du camp, l'embauche du personnel et la sélection des bénéficiaires sont assurés par les Soeurs de St-Joseph de Saint-Hyacinthe.

En 1971
, après l'obtention des lettres patentes, l'organisme devient le "Camp Richelieu de Saint-Hyacinthe Inc." et des séjours s'ouvrent alors aux personnes plus âgées.


Au début des années '80
, la sélection des bénéficiaires est transmise au Centre de Bénévolat de St-Hyacinthe alors que les administrateurs du Camp Richelieu de St-Hyacinthe prennent en charge l'embauche du personnel.

Au cours des années, d'importants travaux sont réalisés grâce à la générosité de nombreux partenaires financiers :


1998-99 : installation d'un nouveau système de traitement des eaux grâce à la
               Fondation Canadian Tire du Québec

2008      : installation d'un parc de jeux grâce à la générosité de Desjardins et de
               la Fondation Québécoise de la Déficience Intellectuelle, la FQDI
    
2009      : la FQDI et le Ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec
               financent l'isolation et le changement de
fenestration du pavillon
               principal.

En 2009, grâce aux efforts concertés des administrateurs, employés et bénévoles, le camp obtient un classement "4 étoiles", décerné par le Ministère du Tourisme du Québec ; et cet honneur est également donné en 2011 et à nouveau en 2013.

En 2014, grâce à une subvention du Club Rotary St-Hyacinthe et du Rotary International, un pavillon a été entièrement rénové pour répondre aux besoins de notre nouvelle clientèle, les personnes autistes.






monfolio.ca